Logo du Site

L'avocat du Rap

Quand le rap dépasse la musique...

Quand le rap dépasse la musique...

 Écrit par @amelienito

 

L’engagement sur papier est très répandu dans le rap français mais lorsque la portée des mots n'atteint pas l'auditeur et se cantonne à la musique, c’est souvent aussi utile qu’un coup d’épée dans l’eau. Alors, il arrive que les paroles dépassent le cadre musical et arrivent à faire bouger les choses dans la ‘‘vraie vie''… En soi, il ne faut pas oublier que rien n’oblige les artistes à réaliser ce genre de démarches et à s’impliquer de la sorte. Cependant, on va tout de même revenir sur cinq actions altruistes d'artistes francophones et d’outre-atlantique.

 

Kery James et la bourse ACES.

Alix a grandi en luttant difficilement contre la pauvreté et a vite compris qu’il ne tiendrait pas longtemps sur une chaise de classe. Même s’il a été sauvé par le rap, il déclarait récemment dans une interview qu’il n’avait pas continué les études après le bac mais qu’il aurait aimé en avoir l’occasion. Que ce soit en banlieue, en province ou dans le reste de la France, faire de longues études a un coût conséquent. Tout le monde n’a pas non plus les moyens d’intégrer des écoles prestigieuses. C’est ici que la bourse ACES (Apprendre, Comprendre, Entreprendre et Servir) intervient. Perçu comme un prolongement de sa musique, l’idée est de reverser une partie des cachets de ses concerts à des jeunes qui se retrouvent face à l’incapacité de financer leurs études.

Pour y participer, c’est simple : il suffit de vivre dans une des villes dans lesquelles sa tournée 2017/2018 passe. Si cette condition est remplie, il suffit d’envoyer une vidéo de trois minutes expliquant son parcours scolaire, ses motivations, ses projets et d’envoyer les pièces justificatives requises. (Et d’être sélectionné par le jury, bien évidemment).

D’une part, 6000€ de bourse peuvent être un sacré coup de pouce pour un étudiant ! D’autre part, cela permet de donner une continuité cohérente ainsi qu’une légitimité avérée à ses paroles notamment lorsqu’il répétait dans Banlieusards :

  

"Apprendre, comprendre, entreprendre, même si on a mal
S'élever, progresser, lutter, même quand on a mal
Banlieusards, forts et fiers de l'être
On est pas condamnés à l'échec"

 

 Médine et l’aide au peuple Rohyngia.  

Sur son dernier album Prose Elite, on retrouve un titre intitulé Nour. Issu de la célèbre série de storytelling Enfant Du Destin, c’est un fil directeur dans les albums de Médine où il se plait à raconter des histoires -plutôt dramatiques- à la première personne. Il a déjà relaté des histoires d’enfants qui se retrouvent au milieu de conflits mondiaux (israélo-palestiniens, vietnamiens ou encore d’Amérique Latine). Dans ce morceau, Médine raconte le quotidien de Nour, une jeune birmane qui subit l’oppression des extrémistes bouddhistes.

Par ailleurs, ce qui est notable, c’est que le son est sorti au mois de février; une époque où les médias traditionnels ne se concentraient absolument pas sur le sujet. Le fait qu’il était déjà évoqué par Kery, Abdallah ou encore Nekfeu n’avait pas changé la donne. 

Cela même avant l’intervention de l’association de Jérôme Jarre sur les terres birmanes, le rappeur havrais s’était rendu sur place afin d’aider les populations en se liant avec une association déjà présente sur le terrain. Il va utiliser sa notoriété comme un prisme afin de mettre en lumière la situation dans les camps de réfugiés. En utilisant les réseaux sociaux, il va devenir un lanceur d’alertes animé par une « ambition journalistique » comme il le dit lui-même. 

 

Oxmo Puccino, ambassadeur de l’Unicef. 

Habituellement, on connaît musicalement Oxmo pour son côté poète altruiste, novateur et bienveillant. Cependant, ce qu’on connaît parfois (un peu) moins, c’est son engagement au profit des associations. En effet, son acte caritatif lorsqu’il accepta une proposition d’Unicef France. Il commença par l’écriture et la composition de la chanson Naître adulte pour les 20 ans des droits de l’enfant. D’après le site de L’Unicef, en 2010, il était aussi le parrain de l’opération « Chantons pour les droits de l’enfant pour leur apprendre ce que ça englobe et les sensibiliser autour de ce thème.

Aujourd’hui, cela fait plus de cinq ans qu’il est ambassadeur de l’Unicef et qu’il utilise aussi son image et sa résonnance pour transmettre un message de paix et d’entraide. Je vous mets une vidéo de lui qui parle de son engagement :

 

 

 J.Cole à Ferguson

Michael Brown était un jeune Afro-Américain de 18 ans qui s’est fait abattre par un policier blanc aux Etats-Unis alors que Michael n’était pas armé. Des témoins de la scène ont reporté que le policier avait ouvert le feu six fois de suite alors que le jeune homme avait les mains en l’air. A la suite de cet événement regrettable, des manifestations et des émeutes se sont déroulées dans la ville de Ferguson, dans l’Etat du Missouri.

Dans un contexte très tendu, pendant plusieurs jours, les villes ont été prises d’assaut par des manifestants afin de protester contre l’injustice et le comportement abusif de certains policiers américains. Dans la foule, on a pu l’apercevoir participer sobrement aux protestations mais aussi discuter de la situation avec les manifestants. Même s’il n’était pas là pour la presse, il a répondu aux questions du journal new-yorkais Complex. Quelques jours après ces événements, il en fera même un « morceau-hommage » nommé Be Free qu’on peut facilement trouver sur Soundcloud ou Youtube.

Je vous mets le lien de son passage à Fergusson car Cole s’exprime bien sur le sujet et que la pertinence de son discours vaut le détour :

 

 

Brav et les t-shirts solidaires.

Le rappeur Brav possède aussi sa place dans cet article. Hasard du calendrier ou surprenante coïncidence, le rappeur normand et Henry Groues (plus connu sous le nom de l’Abbé Pierre) partagent la même date d’anniversaire : le 5 août.

En 2016, il avait décidé de rendre hommage au créateur du mouvement Emmaüs, qui permet entre autres de lutter contre le mal logement et les inégalités sociales. Le soldat de l’écurie Din Records a décidé de s’allier à la Fondation (en plus de la série de concerts l’Abbé Pierre Road qui a rassemblé des rappeurs tels que Disiz, Bigflo & Oli, Youssoupha, Georgio et biens d’autres...).

Brav a initié un projet de t-shirt solidaires à l’effigie de l’Abbé Pierre. Les bénéfices récoltés par ces t-shirts reviennent directement et entièrement à la Fondation. Il nous a confié que c’était un combat qui lui tenait à coeur. En effet, cette action était moyen, pour lui, de renvoyer l’ascenseur car c’est le genre d’association qui est venue en aide à sa famille lorsqu’il était enfant. De la sorte, c’était un moyen d’apporter son aide et de renvoyer la pareille.

 

Pour terminer, l’utilisation de la musique à des fins bienveillantes est assez courante dans le monde du hip-hop et même si les rappeurs susdits sont essentiellement reliés à ce que les gens aiment appeler "le rap conscient", ce ne sont évidemment pas les seuls qui agissent. Les actes sont divers et varient selon l’audience des artistes. On retrouve à la fois des actes de grande envergure mais aussi des actions discrètes en petit comité. On aurait pu aussi parler des dons de Migos aux écoles d’Atlanta, des concerts caritatifs en prisons avec la Shtar Academy ou de l’organisation de concerts en partenariat avec des associations locales où les cachets sont reversés directement (comme ceux de Mokobé au Mali, etc…). De plus, Le projet d’instrumentales d’AMAL dont les dons sont entièrement envoyés en Turquie pour financer des cours pour des écoliers syriens montre bien que chaque artiste peut agir à sa manière. Comme je le disais au-dessus, rien ne les oblige, il n’est stipulé nulle part que cela entre dans le rôle d'un artiste. Par définition, Ils n'y sont ni obligés ni contraints. Cependant, ces actions sont toujours belles à voir lorsque ces actions viennent spontanément et sans intention pécuniaire ou néfaste au préalable.

 

D'autres artistes ont pu s'investir dans d'aussi importantes causes, viens en discuter avec nous sur le Twitter @AvocatduRap !

Nos derniers articles

Nos derniers Tweets

Sons recommandés